spacer
spacer search

Fabrice Hatem's Homepage
Site personnel de Fabrice Hatem, économiste et danseur de tango

Search
spacer
header
Activité professionnelle
investissement intern.
Carrière
Autres publications
Vie personnelle
Tango
Chron. napoléoniennes
Cuba et Salsa
Famille et amis
Cinéma, danse, musique
Nouvelles et poèmes
Archipel-sur-le-Lac
 
à propos arrow Cuba et Salsa arrow Bibliographie et compte-rendus de lecture arrow Situating salsa : global markets and local meaning in latin popular music

Situating salsa : global markets and local meaning in latin popular music Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

ImageCet intéressant ouvrage, consacré à la diversité des expressions et des pratiques salseras dans le monde, est composé d'une quinzaine de contributions d'auteurs divers (universitaires, musiciens, artistes, etc.), sous la direction de la regrettée Lise Waxer.  

Celle-ci présente dans une longue et passionnante introduction la nature de son projet. Selon elle, nous assistons aujourd'hui à un phénomène dit de "translocation », c'est-à-dire à « l'émergence d'une communauté globalisée de Salsa à partir de ses différents lieux de production et réception » ; un phénomène dans lequel les stratégies des grandes maisons de disque et les mouvements migratoire jouent un rôle important.

Cependant, loin d'entraîner une uniformisation culturelle, cette tendance se traduirait par l'apparition de formes d'expression locales très diverses. « Nous ne pouvons faire l'hypothèse que la salsa est dansée de la même manière ou revêt la même signification partout où elle est jouée " (...) Les multiples contextes locaux de la salsa ont donné lieu a un nombre élevé de pratiques différentes dans l'exécution et la consommation de la salsa (...) Les portoricains, les colombiens et les vénézuéliens ne donnent pas le même sens à la Salsa qu'ils écoutent », explique Lize Waxer. Celle-ci insiste en particulier sur les phénomènes de pollinisation croisés de la Salsa avec les musiques locales, qui conduisent à l'apparition de styles métissés très divers selon les lieux.

Pour parcourir les diverses expressions de cette salsa globalisée, Lise Waxer organise son ouvrage autour de trois grandes dimensions.

La première partie de l'ouvrage, Locating Salsa, présente une rétrospective historique consacrée aux grandes étapes de la formation et de la diffusion de ce genre. On y trouve notamment : un article sur les différentes racines musicales de la Salsa et ses caractéristiques distinctives par rapport à d'autres musiques des Caraïbes ; un texte très documenté sur l'histoire du Booggaloo ; une très intéressante analyse du rôle joué par le régime castriste dans l'isolement musical de Cuba au cours des trente années postérieures à la révolution ; enfin, une présentation originale de la salsa dite « romantique » associant des approches musicologiques et une description des processus de production à l'œuvre dans l'industrie du disque.

La deuxième partie, Personnalizing salsa, contient des portraits d'artistes : présentation, à partir d‘un point de vue féministe, du rôle joué par trois grandes chanteuses  - Celia Cruz, La Lupe et La India - dans l'histoire de la salsa ; textes très émouvants du fameux parolier Tite Curet Alonso sur des artistes qu'il a connus de très près, comme Rafael Cortijo ou Ismael Miranda ; analyse des mécanismes d'identification du public portoricain populaire à Hector Lavoe, dont l'existence tragique refléta le tiraillement de ces populations entre le barrio New-Yorkais et leur île d'origine ; enfin, article à caractère plus musicologique sur l'œuvre d'un compositeur et interprète salsero venu de la côte ouest des Etats-Unis, Pancho Sanchez.

La troisième partie, Relocating salsa, présente des textes consacrés à la Salsa dans différentes parties du monde : histoire de l'arrivée de cette musique au Vénézuéla et en Colombie ; description de la scène salsera de Cali ; analyse de la construction de la culture populaire latine à Londres ; réflexion sur le rôle joué par l'orchestre Japonais Orquesta de la Luz pour la diffusion de la Salsa dans des régions culturellement très éloignées des Caraïbes...

Au total, un livre  précieux et riche, nourri par la diversité des points de vue (historique, sociologique, musicologique, littéraire, etc.). Une approche qui reflète d'une certaine manière la personnalité attachante et polyfacétique de la regrettée Lise Waxer, à la fois musicienne, musicologue et sociologue.

Bien sur cette diversité a pour contrepartie un certain manque d'homogénéïté de l'ouvrage : certains articles à caractère musicologique, par exemple, m'ont paru un peu ardus à comprendre ;  l'intéressant article sur les grandes chanteuses de Salsa est parasité par des postures féministes aussi dogmatiques qu'inutiles ; les disgressions philosophiques sur les problématiques identitaires révélées par l'Orquesta de la Luz m'ont semblé tourner largement à vide.

Par contre, quelle sensibilité dans les textes de Tite Curet Alonso ! Quelle densité d'information dans ceux consacrés à la diffusion de la Salsa dans différents pays et villes d'Amérique latine ! Quelle analyse percutante des effets contrastés (mais pour l'essentiel négatifs) de la révolution cubaine sur la vitalité de la musique populaire dans ce pays !

Ce livre peut donc être recommandé sans réserve à tous ceux qui veulent découvrir la diversité des manifestations salseras dans le monde... Mais à condition qu'ils sachent lire l'anglais, car le livre n'existe malheureusement pas en version française....  

Fabrice Hatem

Locating salsa : global markets and local meaning in latin popular music, sous la direction de Lise Waxer, 355 pages, éditions Routledge, 2002.

< Précédent   Suivant >
spacer
Espace privé

 
Copyright (C) 2004 - 2019 - Fabrice Hatem / powered by Mambo cms
spacer